“Chevaucher le Dragon”

Par Philippe Voarino

"Tout bien considéré, le Fondateur de l’Aikido est aussi proche de nous que peut l’être un Hyperboréen. L’espace intersidéral entre les propos qu’il tient dans « Budo », seul livre technique qu’il ait consacré à son art, et le niveau de compréhension d’un débutant, rend cet ouvrage d’une immense richesse quasiment inutile pour l’acquisition des bases techniques de l’Aikido.

Pourquoi Morihei Ueshiba n’a-t-il pas utilisé cette occasion pour indiquer une méthode d’enseignement qui aurait épargné bien des errements à tous ceux qui, sur ses pas, ont emprunté la Voie ? Eut-ce été pour lui une tâche bien difficile ?"

Lire la suite de l'article

%d bloggers like this: